Communication de la société: une médaille sans revers

"Dans son mémoire en réponse, la Française de l’Energie s’est voulue transparente et rassurante sur de nombreux points liés à la maitrise des technologies de forage et des précautions prises pour éviter toute pollution. Elle a valorisé énormément les intérêts du projet (création d'emplois directs et indirects, gains financiers pour les collectivités locales, les opérateurs de gaz, les entreprises et les consommateurs locaux, réduction de l'empreinte carbone).
Néanmoins, elle n'a pas répondu à certaines questions ou de manière vague quand les sujets lui étaient défavorables (émissions de gaz à effet de serre, besoins en eau pour produire du gaz, impact de la future "Loi Hulot" sur ses activités, type de gaz exploité…).
On a ainsi le sentiment que tous les aspects négatifs du projet sont occultés délibérément par le pétitionnaire."

 

 

Deuxième partie : Avis et conclusions motivées du Commissaire Enquêteur - ENQUETE PUBLIQUE relative à la demande d’autorisation présentée par la Société Française de l’Energie dans le cadre de travaux miniers sur permis exclusif de recherche de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux, dit « permis de Bleue Lorraine », sur le territoire de la commune de Pontpierre relatifs aux forages dénommés Pontpierre 2 - Delphine THIRY - Page 3

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Fan (mercredi, 31 janvier 2018 08:23)

    Enfin un commissaire-enquêteur qui soulève le problème majeur de LFDE: ne jamais répondre aux vraies questions, toujours occulter les problèmes... Bravo à elle pour ce premier pas, et bravo aux personnes qui lisent attentivement ces dossiers!