Effet sur le commerce international

Vu l’augmentation en construction des réseaux d'acheminement de gaz et la volonté de proposer cette énergie, il est difficile de croire que le gaz produit en Lorraine viendrait se substituer aux imports de gaz étranger.

 

"A court et moyen terme, les prévisions de la Française de l’Énergie reste modeste et par conséquent, l'effet sur le commerce internationale sera limité".1

 

L'objectif pour la Française de l’Énergie est d'assurer 5%  de la consommation  française pendant quelques années. On est loin de l'indépendance énergétique.

 

1 Samuel Ferey, professeur de sciences économique, BETA-CNRS, UMR 7522 - Université de Lorraine, Nancy

 La projet d'exploitation du gaz de charbon en Lorraine et son intégration dans le territoire, juillet 2016, page 78

 http://georessources.univ-lorraine.fr/fr/content/gazhouille-0