Une loi en sursis?

Christian Bataille - Député du nord

"Si on peut un jour abroger cette loi ou en sortir, j'y serai favorable. [...] Je pense que c'est par erreur que le parlement à voté la loi d'interdiction de la fracturation hydraulique. Elle s'impose à tous. Je m'y soumets mais je saisirais l'occasion d'en sortir si elle se présente."

ttps://youtu.be/yNvh9C_OQyA