La Française de l'énergie

Une société junior

"Plus qu'un acteur majeur de l'énergie, La Française de l'énergie est une société junior implantée en France."

 

"Le point crucial est, me semble-t-il, d'être tout à fait conscient que la Française de l'énergie est une entreprise privée, cherchant avant tout son profit pour elle, ses dirigeants et ses actionnaires."

Samuel Ferey, professeur de sciences économique,

BETA-CNRS, UMR 7522 - Université de Lorraine, Nancy

La projet d'exploitation du gaz de charbon en Lorraine et son intégration dans le territoire,

juillet 2016, page 73

http://georessources.univ-lorraine.fr/fr/content/gazhouille-0

Vous pouvez également aller voir sur leur site internet, pour vous faire une idée.

 

Comme on dit :

Business is business ! (les affaires sont les affaires)

Business as usual !

Française de l'énergie : une affaire française toute relative !

Les dirigeants

M. Julien Moulin Président-Directeur Général de la Société,  résidant anglais.

M. Johannes Niemetz Directeur général de la société, résidant anglais.

M. Antoine Forcinal Directeur Général Délégué de la Société travaillant précédemment en Suisse et bénéficiant d'une prime d'impatriation de 97 750€.

Les filiales du groupes

Le groupe détient plusieurs filiales françaises et à l'étranger.

  • Les filiales françaises servent à l'obtention des permis d'exploration, de recherche et concessions d'hydrocarbures et (EG Lorraine, Concorde Energy Paris, EG NPC, Gazonor, Transcor france).
  • Les filiales étrangères sont Concorde Energy Inc. (USA), European Gas Benelux (concessions en Belgique) et LFDE International SA (Luxembourg).

Bien qu'installé en France, l'objectif de la société est bien d'élargir les activités à l’étranger notamment en Europe.

"LFDE International, la filiale luxembourgeoise de la Société en charge du développement international du groupe" 

La Française de l'energie - Rapport financier annuel pour l'exercice clos  le 30 juin 2016. page 27 http://www.francaisedelenergie.fr/medias/pdf/fde_-_rapport_financier_annuel_31.10.16_vf.pdf

 

Comme c'est possible de faire du FrenchWashing par la création d'entités juridiques, il est également possible de défaire tout cela. Combien de temps va durer la Française de l’énergie version française ?

Les actionnaires

Il manque quelques drapeaux sur le mat !
Il manque quelques drapeaux sur le mat !

La majeure partie du capital ne provient pas de France !

Et les dividendes ?

D'après le document de base d'entrée en bourse
D'après le document de base d'entrée en bourse

Des risques environnementaux bien français et locaux !

Ce dont on peut être sûr, c'est que les risques environnementaux sont bien français et plus précisément de Moselle-Est.

Qui gèrera les pollutions lorsqu'elles seront là ?