10 ans d'apprentissages et de risques pour quelques données !!!

Source :

Document de Base, comptes-rendus et programmes de travaux pour les années 2006 à 2015.

Chercheur de GAAAAAAZ!

Thérèse Delfel, 9 novembre 2016

 

EGL changée en SFE, qui recherche (désespérément !) du gaaaaz depuis … 2006 (sic), creusant le filon ici et là (à Tritteling, c'était de 2013 à 2016 un en forage ponctué de multiples pannes), a fait savoir le 4/11/2016, par la voix du Républicain Lorrain et en première page, combien tout est sous contrôle.

 

Donnons la parole à … EGL/SFE, car la société pétrolière sait tout de ses … « risques maîtrisés » =

« problèmes récurrents de pertes de circulation de la boue de forage et son cortège de problèmes associés », «  pertes sévères confinant à l'absence totale de retour », « aucun retour de la boue à la surface », impossibilité de tenir les terrains », « deux sidetracks (sorties de trajectoire) ont involontairement été initiés », « quels que soient les efforts consentis pour colmater […] ceux-ci sont restés vains », « mettant en communication pressiométrique le puits et l'aquifère des grès du Trias inférieur », « il n'y a guère de parade à cette perméabilisation ... » !?!? (1)

Et en effet, plus « maîtrisés » que ça, tu meurs … de risques !?

 

EGL/SFE sait tout de sa « méthode douce » =

« Nous utilisons des techniques de forage horizontales et de fracturation. Celles-ci consistent à faire craquer la couche de charbon pour libérer le gaz et permettre la migration du méthane vers la surface ». Méthode dite donc de « fracturation », servant à « faire craquer la couche de charbon », pour pouvoir « libérer le gaz » et pour « permettre la migration du méthane » (2)

C'est sûr, plus « douce » que ça, tu meurs … de « faire craquer la couche de charbon » !?

 

EGL/SFE sait tout de ses « phase(s !!!) de production » =

Après Diebling et Folschviller sans AUCUNE « phase de production » connue, lui restaient le site de Loupershouse : abandonné !? Celui de Freybouse ? Abandonné !? Celui de Pontpierre ? Abandonné, après coûteux travaux de génie civil !? Celui de Tritteling ? Abandonné après trois pleines années qui ont formé un catalogue de pannes diverses et variées, la barrière d'entrée est maintenant ouverte en permanence au renard et à la belette (autant qu'à tous publics humains désirant y faire leur sortie dominicale en famille ?), et tous les panneaux EGL ont été enlevés comme pour tenter de faire oublier le passage fiasco de la société pétrolière qui devrait pourtant marquer le lieu anciennement dit « Blanche » Terre d'un panneau « ci-gît la phase de production de gaz en couche de charbon » ! (3) Car la « production » de gaz de la société EGL changée en SFE, s'élève à … ZERO mètre cube. Depuis 2006, soit en dix pleines années, EGL a (réellement, ce n'est pas une plaisanterie !!??) « produit » ZÉRO mètre cube de gaaaaaz !!??

C'est sûr, plus « productif » que ça, tu meurs … de zéro production !?

 

  1. Extrait du rapport de FIN de SONDAGE pour DIEBLING, 2007, UNIQUE rapport de fin de sondage connu à ce stade.

  2. Géologue EGL, V. Poirier, s'exprimant dans « La Semaine Numérique » le 1/08/2008 pour le forage de Folschviller, propos corroborant les documents officiels EGL déposés à la DREAL.

  3. La DREAL a été sommée de rendre public le rapport de fin de sondage pour le forage de Tritteling, et de mettre noir sur blanc qui endosserait les conséquences de la fin de sondage si elle était similaire à celle de Diebling.

 

Dans un « régime de libre expression démocratique » (Cour d'Appel de Metz, 3 décembre 2015), chacun(e) est en droit – et en devoir – de s'informer et d'informer. Il sera honnête de le faire à partir de faits irréfutables qui sont relatés noir sur blanc dans des documents officiels qui ne peuvent être ni réécrits, ni cachés, ni supprimés. Dix pleines années de F'Houilles, Embr'Houilles et Dér'Houilles de EGL/SFE ont en effet laissé pour s'informer et informer, un historique aussi long qu'accablant ...